Ensemble Philharmonique Chapellois

La Voix du Nord - 24 Novembre 2015

La Chapelle-d’Armentières: Sainte-Cécile sans fausse note dans une église rénovée

Publié le 24/11/2015

A. G. (CLP)

Après des mois de travaux, l’église Saint-Vaast a rouvert ses portes dimanche. Elle a abrité une première messe célébrée en harmonie avec l’Ensemble philharmonique chapellois, qui fêtait la Sainte-Cécile.

La messe avait un petit supplément d’âme ce dimanche. L’église Saint-Vaast, fermée depuis janvier pour la rénovation de ses vitraux et de sa façade, a accueilli la soixantaine de musiciens de l’Ensemble philharmonique chapellois pour célébrer la première messe depuis la fin des travaux et la Sainte-Cécile, fête des musiciens.

La philharmonie s’est prêtée – avec succès – à l’exercice délicat de la musique dans l’acoustique si particulière d’une église. Cinq morceaux ont été joués, tels la Marche hongroise de Berlioz, ou L’Envie d’aimer, chantée par Agathe. Ces passages musicaux venaient ponctuer avec justesse le déroulement de la messe, plus habituée au chœur et à l’orgue, également présents.

 

  

 

 

Les musiciens sont ensuite partis à la salle polyvalente de La Choque pour une remise de médailles récompensant les années d’ancienneté au pupitre ou les services rendus.

 

Breloque argentée (cinq ans de présence), Mathilde Denglos ; breloque dorée (dix ans), Thomas Blomme, François Gaillegue, Christophe Mayeux ; médaille d’honneur bronzée (vingt ans), Aurélie Baude, Angélique Fenet, Alexandre Riboldi ; médaille d’honneur argentée (trente ans), Christophe Coolzaet ; médaille d’honneur dorée (40 ans), Cécile Paillet ; étoile fédérale dorée (50 ans), Bruno Vangaeveren ; grande médaille d’argent en collier (70 ans de présence, et créée spécialement pour lui par la Fédération musicale de France), Émile Duchenne.

Médaille bronzée (5 ans de services rendus) : Christian Chocquel, Serge Denglos, Danièle Baude.